Haute rivière: respectons les zones de frai

publié le 6 janv. 2015 à 15:41 par Serge Van Diest   [ mis à jour : 7 janv. 2015 à 01:22 ]
 

Voici, à l’attention des descendeurs de haute rivière, un message de Monsieur René Duchesne, garde pêche sur la Haute-Lesse.  Monsieur Duchesne souhaite attirer l’attention sur la nécessité de protéger les zones de frai sur les rives de la rivière.  Le message vaut évidemment pour toutes les rivières des Ardennes. 

 



Reproduction de la truite fario et de l’ombre commun, espèces qui peuplent la Haute-Lesse

  1.  La truite fario: la reproduction se déroule l’hiver, entre novembre et janvier,la truite pond en décembre en réalisant une migration vers l’amont des rivières.
    Pour protéger ses oeufs la truite creuse un nid dans le fond de la rivière où elle dépose environ 2000 oeufs avant de les recouvrir de graviers afin de les protéger des crues et des prédateurs.
    Après l’éclosion les alevins restent cachés sous les graviers durant plusieurs semaines. Avant de commencer à nager et de se nourrir, à peine quelques pourcents arriveront au stade adulte, d’ou l’intérêt de protéger au maximum les gravières.
  2. L’ombre commun : se reproduit de mars à mai. Les zones de ponte sont constituées de bancs de graviers et de galets. La femelle pond de 2500 à 3000 œufs. Le développement dure de 3 à 4 semaines.

Espérant vous avoir apporté des précisions sur le mode de reproduction des poissons de la Haute-Lesse, vous comprendrez l’inquiétude que peu engendrer un nombre important de descentes de kayaks qui  s’arrêteraient sur les gravières .

 

R. Duchesne

Comments